Rechercher

Un auteur dans le collimateur - Ann Brashares



Pour mon dernier article sur le blog du Quartier Littéraire, je voulais parler d'une écrivaine qui a une importance particulière à mes yeux : Ann Brashares.


Sortie au début des années 2000, la saga Quatre filles et un jean a connu un petit succès en France. J'avais eu écho de la sortie des adaptations en film, sans plus m'y intéresser, puis un proche m'offrit le premier tome. Sur le moment, le livre avait fini dans un recoin de mon étagère car je ne m'intéressais pas aux romances.


Puis arriva l'adolescence, âge à la fois ingrat et innocent de la découverte des sentiments amoureux. J'avais besoin d'un livre de réconfort, mais plus que ça, ce livre m'offrit des frissons et des émotions fortes. On pourrait s'attendre à des histoires et des enjeux relativement niais dans ce type de livre, mais il n'en ait rien. On découvre, on s'attache et on grandit avec Carmen, Tibby, Bridget et Lena, meilleures amies depuis la naissance et liées par un jean "magique" qu'elles s'envoient afin de tenir trois mois de vacances sans se voir.


Chacune vit une histoire forte, qu'elle soit restée pour travailler ou partie à l'autre bout du monde. Je me souviens d'en avoir versé des larmes en lisant ces romans et de ce sentiment de vide une fois les cinq livres terminés. Commencer Quatre filles et un jean, c'est prendre le risque de devenir addict à leurs aventures et la puissance de leur sororité à toute épreuve.


Avec le recul, la saga d'Ann Brashares donne des clés fondamentales à ses lecteurs pour gagner en indépendance, tout en les aidant à se préparer aux tourbillons de la vie. Sa manière d'aborder des thématiques tragiques m'a notamment permis d'appréhender des événements personnels. En d'autres mots, la réelle magie de ces romans est qu'ils réconcilient avec cette période ingrate qu'est l'adolescence.


Donc, même s'ils sont catégorisés comme une série "jeune adulte", je ne peux que vous conseiller d'offrir, d'emprunter ou de piquer ces romans pour vous replonger dans la fougue de la jeunesse !


Servane

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout