Rechercher

Un auteur dans le collimateur - Diana Wynne Jones



Je dois m’avouer coupable d’un crime.


Ces dernières années, les études ne m’ont laissée que très peu de temps pour lire en dehors des articles et autres ouvrages scientifiques. Ce n’est donc que très récemment que j’ai pu renouer avec les livres. Mais par où commencer quand on a loupé une demi-décennie de publications ?


Plutôt que de m’attaquer au dernier Goncourt ou Renaudot, je décidais de revenir aux bonnes vieilles bases : la littérature jeunesse. Un beau soir de novembre, je fis découvrir Le Château ambulant d’Hayao Miyazaki à des amis peu familiers du Studio Ghibli. Ce fut une surprise de découvrir ce soir-là qu’il s’agissait non pas d’une œuvre originale, mais de l’adaptation de la nouvelle de Diana Wynne Jones. Mon amour pour ce film d’animation, et plus particulièrement la bande originale de Joe Hisaishi, me poussa à acheter ledit roman. Curieuse de connaître le livre qui avait inspiré un tel chef d’œuvre d’animation, je fis l’expérience de le lire en version originale.


Quand on regarde la quatrième de couverture, le livre de Diana Wynne Jones est catégorisé comme un roman fantastique pour enfants. En réalité, lire Le Château de Hurle (Howl’s Moving Castle) est un réel plaisir, et ce, peu importe l’âge du lecteur. L'univers, les péripéties et le personnage de la vieille Sophie débordant d’énergie et d’auto-dérision m’ont tout de suite conquis. L'ayant lu adulte, je considère tout de même ce livre comme l'un de ceux qui auront bercé ma jeunesse.


Je dois beaucoup à Diana Wynne Jones. Sa plume m’a beaucoup inspirée et aidée à appréhender le passage à l’âge adulte. Sophie est un réel modèle d’émancipation qui nous apprend à suivre le chemin que nous voulons et non celui pour lequel nous étions prédestinés. Avec elle, l’âge adulte est synonyme de responsabilités, mais également de liberté. Malgré ses 35 ans, la nouvelle n’a pas pris une seule ride – excepté Sophie – et continue de faire rêver ceux qui ont l’espoir de pouvoir voir un jour apercevoir au loin le château ambulant.


Le Château de Hurle, c’est LE livre à ne pas manquer pour les amoureux d’histoires fantastiques. Un véritable coup de cœur, à lire avec la bande originale de Joe Hisaishi en fond sonore !

1 vue0 commentaire